AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Livre I: L'Histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Maître Du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 306
Localisation : Derrière mon livre, ton histoire.
Date d'inscription : 13/02/2009

Caractéristiques
Race: Conteur (Meujeu)
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Expérience:
50/50  (50/50)
MessageSujet: Livre I: L'Histoire   Lun 8 Fév - 0:56

*J’ai faim.*
* Tu as toujours faim.*
*Il reste beaucoup d’esclaves au palais ?*
*Assez pour remplir ton estomac qui crie famine.*


D’un battement d’ailes souple et majestueux, le reptile accélère la cadence, poussé par la faim qui le tenaille. Perché entre ses omoplates, une femme ne semble pas ressentir le vent qui lui gifle le visage. D’une beauté parfaite, elle semble indifférente aux lamentations de sa monture. Son visage n’exprime rien, fermé à tout sentiment. Est-elle seulement vivante ou est-ce une statue ? Ses gestes sont lents, calculés, et resplendissent de puissance. Assez normal me diriez-vous pour un Seigneur Dragon. De toutes les races présentes dans l’univers se sont de loin les plus puissantes et les plus craintes par leur cruauté et leur indifférence. Se sont d’ailleurs les seuls qui ont réussi à soumettre les dragons, créatures symbolisant la puissance par excellence, à leur volonté. Au loin, entre la grosse planète gazeuse Dioxis et sa jumelle Sixiod, se projette une petite planète tellurique.

*Sytrys*
*Pourquoi vouloir absolument retourner sur cette misérable planète ?*
*L’empereur m’a transmis un message étrange, une révolte serait en train de naître dans le cœur de certains habitants.*
*Pourquoi s’en soucier Hadésia ? Si ces larves rampantes se montrent trop turbulentes il nous suffira d’exterminer Sytrys comme nous l’avons déjà fait de nombreuses fois ailleurs. Ne me dit pas que tu les prendrais en pitié ?*
*Tu sais très bien que je ne connais pas ce mot. C’est juste que les ressources de Sytrys nous sont plus que nécessaire depuis que mon frère m’a déclaré la guerre près de la galaxie d’Ôln. Evitons le gaspillage autant que faire se peut.*
*Ton frère n’est qu’un crétin imbu de lui-même qui envie ta puissance ! Tu es le Seigneur possédant la plus grande partie de l’Univers et il t’envie ! Ce misérable vermisseaux n’a aucune chance contre toi.*
*C’est vrai, mais il est question qu’il s’allie avec d’autres Seigneurs, je ne veux courir aucun risque. On arrive, pose-toi sur la parcelle nord, je veux tout de suite voir l’empereur.*


Sans rien ajouter la magnifique créature se pose presque avec douceur au sol, ignorant la garde impériale qui s’approche à grand pas d’eux. Se mettant au garde à vous les soldats tentent de rester impassibles devant le reptile. Celui-ci, bien trop affamé, en saisit un et le gobe en entier.

*Au lieu de gaspiller mes hommes va plutôt voir aux geôles ce qu’il reste d’esclaves du palais.*
*Les esclaves du palais n’ont aucun goût à force de rester enfermés sans voir la lumière du jour.*
*Contente-toi des dix gardes présents ici alors, moi j’ai à faire.*
*Bien préviens-moi quand on repart.*


Sytrys…petite planète encore vierge il y de cela quelques centaines d’années. Hadésia en avait hérité presque par hasard. Elle l’avait dédaigné pendant des années avant d’enfin se décider à l’utiliser. Il avait fallut dix ans de longues années pour rapatrier toutes sortes d’esclaves venu d’un peu partout dans l’univers, plus étranges les uns que les autres, pour parvenir à peupler ce monde. Toutes les races possibles et inimaginables se retrouvaient confrontées ici, sur Sytrys, avec pour unique but de servir Hadésia et de produire différentes matière premières. C’était aujourd’hui un lieu en pleine expansion, dirigé par un empereur obéissant aveuglément à Hadésia qu’il vénérait comme une déesse. La plupart des créatures vénéraient les Seigneurs dragons comme des dieux. Pendant que le reptile terminait son repas, la jeune femme se dirigeait à grand pas vers le palais impérial, curieuse d’entendre le rapport de la bouche même de l’empereur. Une révolte ? Ici ? Sur ses terres ? Qui oserait ? Etait-ce encore un coup monté de son frère ? Songeuse, elle poussa la porte menant à la salle du trône et appela par la pensée le maître des lieux pour l’avertir de sa présence.

Le dragon un instant releva les yeux de son repas, jetant un œil intrigué au ciel. Les reptiles géants étaient les seuls à savoir parcourir l’espace temps, les seuls de loin à pouvoir dépasser la vitesse de la lumière. Mais ils vouaient depuis des siècles une obéissance forcée et contrainte aux Seigneurs Dragons d’où ceux-ci tirèrent leurs noms. Cette obéissance avait ouvert aux Seigneurs la voie des cieux. Rapidement ils étaient partit à la conquête de l’univers, oubliant jusqu’aux valeurs les plus fondamentales pour posséder toujours le plus grand nombre de galaxies. Aucun être ne s’opposa à eux, aucun être ne possédant leurs puissances magiques ou la capacité à voyager à travers les mondes. C’est ainsi qu’ils finirent par s’entre tuer mutuellement, cherchant toujours à avoir le plus de terre…mais ceci est une autre histoire. L’histoire que je vais vous raconter, moi, conteur, c’est celle de Sytrys, petite planète bleu qui va se battre tant bien que mal pour s’opposer à la dictature de Hadésia et de son empereur ou au contraire, lui montrer sa valeur. Son futur est entre mes mains…entre tes mains…

Et toi, jeune esclave vivant depuis ta naissance sur Sytrys, quelle voie choisiras-tu ? Quel avenir vois-tu pour ta pitoyable petite planète ? La loyauté et l’honneur ? Ou la rébellion et le respect ? Choisis ton destin et montre-moi donc ton chemin que j’écrive l’Histoire!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Livre I: L'Histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Livre] Histoire de la Magie, par Bathilda Tourdesac
» Avatar Livre IV : La Légende de Korra
» Histoire des Marcheurs D'ombres
» A chacun son histoire. [Pv: Matilda Grey]
» Mieux vaut payer ses dettes...(pv Anthéa)Rp Histoire [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sytrys :: Administration :: 
Le Grimoire des Sages
-
Sauter vers: