AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 .::L'Arlor::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Maître Du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 306
Localisation : Derrière mon livre, ton histoire.
Date d'inscription : 13/02/2009

Caractéristiques
Race: Conteur (Meujeu)
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Expérience:
50/50  (50/50)
MessageSujet: .::L'Arlor::.   Dim 25 Oct - 18:52

Vous retrouverez l'ensemble de ces descriptions dans chaque section appropriée du forum ^^.

Les Vastes Plaines


  • Forteresse: Wong-Lo
    En aval, à quelques centaines de lieues de Dahl, s’élèvent les remparts de la cité-forteresse de Wong-Lo. C’est ici, dans le secret des Neuf Temples, que les Bushidaïs sont initiés aux Voies du Guerrier : l’Obéissance, la Sagesse, l’Art du combat, la Maîtrise des poisons, le Contrôle du corps, la Connaissance des armes, les Secrets du camouflage, la Philosophie des Boutangs et la Psychologie féminine (la psychologie masculine ne demandant qu’une seule journée d’apprentissage, elle n’est pas considérée comme une Voie à part entière). Les Neuf Temples sont entièrement dissimulés derrière de hautes murailles gardées nuit et jour. Seuls les initiés ou les fournisseurs officiels peuvent y pénétrer : tout contrevenant est sévèrement torturé ou utilisé comme cible d’entraînement[/url]
La Forêt des Aberrations
Envahissant tout le Sud du continent à l’exception de la région d’Execre, la forêt des Aberrations est un vaste et splendide domaine arboré inhabité, à l'exception de Thyoseth. Ses sous-bois, en grande partie inexplorés, enflamment l’imagination des conteurs et autres colporteurs de légendes. On prétend, en effet, que les futaies sont le domaine de centaines de créatures enchantées : multicornes majestueuses, garfadets facétieux et autres mü-tans vivraient ainsi, en marge des hommes, pour mieux les observer et les harceler. S’il n’existe aucune preuve de leur existence, il est indéniable en revanche que d’étranges phénomènes se produisent dans les bosquets et il n’est pas rare que les femmes de Thyoseth donnent naissance à de bien curieux enfants.



  • Archipel: Draëckle.
    En dépit d’un intérêt paysager relatif, l’archipel de Draëckle représente l’une des clés de voûte de la navigation au sein de la Mer Furieuse. En effet, c’est ici que d’habiles navigateurs ont implanté les dix phares cerfs-volants (leurs silhouettes gigantesques dans les cieux constituent des repères au même titre que les étoiles dans la nuit) qui permettent de traverser les flots en furie pour rejoindre l’une des trois îles.


  • Les origamis enchantés de Moyeti
    Moyeti est une ville tout entière organisé autour de l’exploitation du bois. Ses dizaines de scieries artisanales produisent une matière première de qualité, destinée à la construction des demeures traditionnelles et des phé-niches, ces navires à fond plat transportant les marchandises sur les fleuves. Depuis quelques années, les Moyetis ont décidé de diversifier leur production et se consacrent à la fabrication du papier. La production de Moyeti est d’autant plus intéressante que certaines essences de la forêt des Aberrations semblent dotées de mystérieuses propriétés qui se transmettent au papier. Ainsi, Moyeti s’est fait une spécialité de la fabrication de petits origamis aux formes animales aptes à s’animer durant quelques heures. Certains voyageurs murmurent que certains de ces astucieux pliages seraient capables de plus grands exploits encore…
Les Marais Chauds
Couvertes de fumerolles toxiques, cette lagune lugubre et sinistre est composée d’eaux acides issues de la réaction entre les sels marins et les minéraux du sol. Dans les Marais chauds, seul l’acier le mieux trempé résiste à la corrosion. Les fondrières peuvent ainsi être traversées sur le Chemin de fer : une route en ligne droite composée de plaques d’acier rivetées. Car il est une ville au beau milieu de cet environnement hostile : Thena, qui vit de l’exploitation dangereuse mais fort rentable des larmes de mercure, curiosité géologique produite par réaction chimique naturelle. Les larmes de mercure sont utilisées pour la fabrication d’armes de d’armures exceptionnelles, comme l’épée d’Explosator (Je ne vous ai jamais parlé de lui ? Pourtant, j’aurais juré ! Tant pis.).Les Volcans d'Execre
Province à forte activité volcanique, elle est entièrement dévouée à l’exploitation des ressources minières et de l’énergie tellurique. Parmi les pics fumants d’Execre circule la légende du peuple des Scories, êtres mi-hommes mi-rochers, qui attaquent les convois d’esclaves, ne laissant aucun témoin derrière eux. Execre est une ville morne, teintée par les vapeurs safranées des volcans tout proches. Chaque geste de la vie quotidienne y est scrupuleusement réglementé par des préceptes empreints d’une superstition qu’entretient la peur d’une éruption soudaine. La région reste très peu connue mais fort prisée des chasseurs de gros gibier qui semblent y trouver des adversaires à leur taille : les landes maladives et les flancs lépreux des montagnes de feu pullulent de prédateurs agressifs et sournois.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
.::L'Arlor::.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sytrys :: Administration :: 
Le Grimoire des Sages
 :: Un peu de Géographie
-
Sauter vers: