AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Xil'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xil'

avatar

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 23
Date d'inscription : 20/11/2009

Caractéristiques
Race: Na'Vi
Niveau:
2/35  (2/35)
Expérience:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Xil'   Lun 16 Aoû - 23:46

Nom : /

Prénom : /

Surnom : Xil’

Race: Skelfer

Âge : ???

Élément : /

Psychologie : Depuis qu’il pouvait penser, Xil’ n’arrêtait pas, il réfléchissait pendant plusieurs minutes sur un rien. Il avait l’esprit très vif, et très alerte. Malgré son intelligence toute nouvelle, il n’avait pas vraiment changé. Il était toujours aussi fidèle, voir plus, à Hadésia. Les rebelles lui avaient aussi inculqué l’art de l’épée, chose dont il était dépourvut auparavant. Il magnait maintenant l’épée avec beaucoup d’agilité. Malgré ce portrait très flatteur, Xil’ restait un skelfer, et il ne pouvait pas désobéir à un ordre, car les rebelles n’avaient pas put changer la nature profonde de Xil’, et il avait parfois, des instincts sauvages, qu’il ne pouvait pas contrôler.

Physique : Xil’ mesurait 2 mètres, son armure était d’un noir jais, toujours polie et brillante. Mais celle-ci était vide, Xil’ n’était pas dans l’armure, il était l’armure, il avait une force prodigieuse, ce qui lui permettait de brandir son épée à une main. Aussi blizzard que cela pouvais paraitre, l’armure ne faisait aucun bruit, aucun grincement, malgré le poids de celle-ci. Et le poids, parlons-en, était plus que conséquent, mais Xil’ ne semblait pas gêné par cela, en effet, Xil’ se mouvait avec une facilité déconcertante, trop déconcertante vu le poids de l’armure, mais c’était surement due au fait que l’armure était emplie de magie, grâce à laquelle Xil’ pouvait vivre.

Particularités: Xil’ pouvais changer de peau, ou plutôt d’armure, quand il le souhaitait, mais il devais y avoir un réceptacle pour l’objet qu’il appelait « cœur ».

Equipement: Une grande épée, aussi solide et acérée que lourde.

Biographie: Xil’ avait été créé il y avait fort longtemps, en effet, il avait été l’un des premiers skelfers. Il était, comme tout ses frères, né stupide, sans aucune volonté propre. Il aurait finit comme tout les autres s’il n’avait pas eu le malheur, ou le bonheur s’il avait eu conscience de son rang, de se faire enlever par les rebelles. Ceux-ci l’avaient gardé vivant dans le seul but de lui faire subir des expériences. Il ressemblait alors à un petit tas de ferraille, en forme de silhouette humaine (N°1). Durant des années, les rebelles lui firent un tas de tests, le modifièrent, le manipulèrent. Ce fut les pires années de Xil’, car, même s’il ne sentait pas la douleur de ces traitements, son instinct de tueur le rendait fou. Tout ces rebelles autour de lui, et ne pas pouvoir les tuer, cela le blessait plus que toutes les tortures possibles.
Il passait ses journée enchainé à une table, voyant passer des centaines de têtes de rebelles qu’il aurait bien arraché s’il seulement il le pouvait. Cela aurait duré encore longtemps, si les rebelles, au court d’une expérience plus que réussite, modifièrent Xil’ en profondément. En effet, Xil’ avait maintenant une intelligence propre, il comprenait, parlait et réfléchissait comme un homme. Les rebelles fêtaient cette réussite, ils pensaient pouvoir utiliser Xil’ pour infiltrer les rangs ennemis, seulement, les rebelles n’avait pas prit en compte tout les facteurs présents. Car, malgré les grandes modifications qu’ils lui avaient apportés, les rebelles n’avaient pas réussit à lui retirer son indéfectible loyauté envers Hadésia. Et, lorsque que ceux-ci le libérèrent, ils n’imaginaient pas ce qui allait ce passé. Xil’ attrapa le premier rebelle à sa porté, et lui arracha la tête. Il tua tous les hommes présents, puis s’échappa dans les couloirs. Au détour d’un couloir, il entrevit une armure dans une salle dont la porte était entre-ouverte. Il s’arrêta, revint sur ses pas, et entra dans la salle. Xil’ ne savait pas pourquoi, mais il était attiré par cette armure, une belle armure faite de plaque noire, avec une magnifique épée accrochée au mur (N°2). Il inspecta l’armure, et découvrit un petit espace dans celle-ci, un espace qui était identique à celui que Xil’ avait au milieu du torse, sauf que celui-ci était plein. Il agit comme par instinct, il arracha le « cœur » de son torse et le mit dans le réceptacle de l’armure noire, il perdit connaissance. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il ce voyait, enfin, il voyait son ancien corps, sans vie, sur le sol. Puis il regarda ses mains, et il se rendit compte, en levant les yeux vers un miroir poser en face de lui, qu’il était devenu l’armure noire, il avait réussit à changer de corps, juste en changeant son « cœur » de place. Il lui fallut un peu de temps pour ce faire à son nouveau corps. Car, contrairement à l’ancien, celui-ci, malgré sa taille et son poids, était beaucoup plus facile à bouger. Soudain, un soldat rebelle entra dans la salle précipitamment, et tomba nez à nez avec Xil’, il ne devait pas s’attendre à cela car il ne bougeait plus d’un pouce. Comme par reflex, Xil’ attrapa l’épée accroché au mur, et coupa l’homme en deux. Xil’ resta stupéfier, la scène c’était déroulée très vite, Xil’ regardait l’épée, qu’il portait avec une facilité déconcertante, elle était belle. Xil’ joua un peu avec, puis la rangea dans un fourreau, installer dans son dos, l’épée s’y rangea à la perfection. Xil’ s’observait encore sous tous les angles, il aimait beaucoup son nouveau corps. Après quelques minutes, Xil’ regarda enfin la salle autour de lui, il y avait une table, deux chaise, et plusieurs armoires. Xil’ s’approcha de la table, et prit un carré de toile plié soigneusement, lorsqu’il la déplia, il se rendit compte que la toile en question était une cape, un belle cape rouge. Il s’empressa de la mettre. Xil’ revint vers le miroir, il avait fière allure, comparé à son ancien corps. Il réfléchissait à ce qu’il allait faire, il devait sortir d’ici, et retrouver son chez soi, l’endroit ou il avait été créé, et la ou il pourrait servir la seigneur dragon de son mieux.
Il décida de détruire son ancien corps, sauf la partie pouvant contenir son « cœur », il en aurait peu être besoin plus tard, il souleva le heaume de l’armure, et glissa le réceptacle dans l’armure, la ou personne ne pouvais le trouver. Il sortit ensuite de la salle, à la recherche de la sortie. Xil’ avait parcourut moult couloir et avait tué quelques rebelles en chemin, avant de trouver enfin la sortie. Arrivé à l’air libre, dans la rue, il commença par s’éloigné de son lieu de captivité. Une nouvelle vie commençait pour Xil’.

N°1
Spoiler:
 

N°2
Spoiler:
 

Animal : /

Pouvoir : /

Lu et approuvé le règlement: oui

Les 3 mots ont été envoyés au Conteur: depuis dort longtemps, et j’espère ne pas avoir à les renvoyer =)



C'est une idée, et si cela n'est pas possible, j'en referait une autre =)
Revenir en haut Aller en bas
Conteur
Maître Du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 306
Localisation : Derrière mon livre, ton histoire.
Date d'inscription : 13/02/2009

Caractéristiques
Race: Conteur (Meujeu)
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Expérience:
50/50  (50/50)
MessageSujet: Re: Xil'   Jeu 19 Aoû - 23:09

    Il tourne les pages, l’air ailleurs, mélancolique. Depuis combien de temps es-t-il là ? Depuis combien de temps tourne-t-il les pages ? Il ne sait pas. Il ne sait plus. Il ne veut pas le savoir. Il est là. Assis. Sur son bureau. Il tourne les pages.

    Il est le Conteur.

    Un léger soupir s’échappe de ses lèvres. Les mots défilent sous ses yeux, ses mains tachées d’encre survolent le papier. Une histoire de Seigneur. Une histoire d’Empereur. Une histoire de rebelle. Une Histoire. C’est un beau début. L’idée est bonne. Dû moins l’espère-t-il. Bah de toute façon personne ne lira ce livre à part lui. Il est le gardien. Combien de pages a-t-il déjà écrit ? Il ne sait pas. Il ne sait plus.

    Histoire d’un jour. Histoire d’amour. Histoire d’aventure. Histoire d'un jeune homme. Oui, pourquoi pas. Un Skerlfer. D’un geste absent, les yeux plongés dans son grimoire, il saisit sa plume. Des doigts légers et gracieux la plongent dans un petit encrier bleu. Tâche d’encre. Saleté. Obscure. Art. Imagination. Et maintenant ? Quelle suite pour ce Skelfer? Il Réfléchit. Sa plume est suspendue dans les aires. Il va écrire l’Histoire. Il attend.

    Papier velours. Papier crépi. Papier chiffon. Papier d’argent. Papier. Source d’imagination. Source de vide. Source de liberté. Source de blanc. Il inspire, profondément. Laisser venir l’idée. Laisser venir l’art. Par quel acte commencer ? Par quelle phrase entamer ? Par quel mot débuter ? Son regard s’anime. Ses lèvres s’étirent. Réflexion. Pensée. Silence. Artiste.

    Ce n’est pas à lui à choisir. Il est le conteur. Il n’est pas le personnage. Tout Conteur le sait. C’est le personnage qui guide l’auteur. C’est le personnage qui emprunte sa propre voit. Alors montre-la moi mon garçon, montre-moi ton chemin. Guide-moi et j’écrirais ton histoire dans le grimoire de la vie. Ma plume est prête, mes doigts glissent, la feuille est vierge. Je t’attends.

    Il sourit. Le sablier vient d’être retourné. Le temps est compté. Enfin.

    Il est le Conteur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur
Maître Du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 306
Localisation : Derrière mon livre, ton histoire.
Date d'inscription : 13/02/2009

Caractéristiques
Race: Conteur (Meujeu)
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Expérience:
50/50  (50/50)
MessageSujet: Re: Xil'   Jeu 19 Aoû - 23:12

Vu la particularité de ton personnage, si tu as le moindre soucis ou question, n'hésite pas à me demander Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Xil'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Xil'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sytrys :: Administration :: Le Sanctuaire des héros :: Fiches validées-
Sauter vers: